Comment « Assassin’s Creed » peut-il être un outil pour apprendre l’histoire de différentes civilisations?

décembre 30, 2023

L’industrie du jeu vidéo est en constante évolution et son potentiel en matière d’éducation est de plus en plus reconnu. L’un de ces jeux, Assassin’s Creed, édité par Ubisoft, a su se distinguer par son côté historique. Pourriez-vous imaginer que votre classe d’histoire puisse être remplacée par une session de ce jeu? Cela peut sembler irréaliste, mais il est indéniable que des jeux comme celui-ci offrent une nouvelle approche de l’histoire. Voyons ensemble comment Assassin’s Creed peut transformer l’enseignement de l’histoire.

Assassin’s Creed : Un voyage dans le temps

Assassin’s Creed vous emmène dans différentes civilisations, de l’Égypte ancienne à la Grèce antique, en passant par la Renaissance italienne. Le joueur incarne un personnage qui explore ces périodes historiques. Les concepteurs du jeu ont fait des recherches approfondies pour rendre ces représentations aussi authentiques que possible.

Dans le meme genre : Quels sont les aspects de la conception sonore dans « Doom Eternal » qui renforcent l’immersion du joueur?

En parcourant ces lieux, le joueur se retrouve immergé dans ces époques, croisant des personnages historiques, et faisant l’expérience des coutumes et des traditions de l’époque. C’est là que Assassin’s Creed peut devenir un outil d’apprentissage précieux. En explorant ces mondes, le joueur peut se familiariser avec différentes civilisations, leur histoire et leur culture.

Ubisoft et la recherche historique

Depuis la création d’Assassin’s Creed, Ubisoft a toujours accordé une grande importance à l’exactitude historique. Pour chaque jeu, une équipe de chercheurs est déployée pour étudier la période historique concernée. Cela implique de lire des ouvrages d’histoire, de consulter des experts, et même de visiter des sites historiques.

A lire aussi : Quelles sont les techniques de narration unique employées dans « The Last of Us »?

Ubisoft travaille également avec des historiens et des spécialistes pour valider le contenu historique des jeux. Par exemple, l’historien canadien Jean-François Lavoie a collaboré avec Ubisoft pour le développement d’Assassin’s Creed III. De la même manière, l’historienne Laurence Joly a participé à l’élaboration d’Assassin’s Creed Unity.

Les jeux historiques et l’éducation

Les jeux vidéo peuvent être de puissants outils pédagogiques. En effet, ils permettent aux joueurs d’explorer et d’interagir avec l’histoire de manière active. Au lieu de simplement lire à propos d’une civilisation dans un livre, le joueur peut la vivre et la comprendre de l’intérieur.

C’est un aspect que certains enseignants commencent à exploiter. Dans certaines classes, les élèves sont encouragés à jouer à des jeux comme Assassin’s Creed pour compléter leur enseignement historique. Cela leur permet de mieux comprendre le contexte historique et culturel de ces civilisations.

Les limites de l’apprentissage par le jeu vidéo

Bien que Assassin’s Creed puisse être un outil précieux pour l’apprentissage de l’histoire, il est important de garder à l’esprit qu’il s’agit avant tout d’un jeu vidéo. Son but premier est de divertir, et non d’éduquer. Ainsi, bien que le jeu s’efforce d’être historiquement précis, il comporte tout de même des anachronismes et des simplifications.

De plus, la représentation de l’histoire dans le jeu est influencée par des contraintes narratives et de gameplay. Cela signifie que certaines libertés sont prises avec l’histoire pour servir l’intrigue du jeu. Par conséquent, il est essentiel de compléter l’expérience de jeu par une étude plus traditionnelle de l’histoire.

En somme, Assassin’s Creed n’est pas un substitut à l’enseignement traditionnel de l’histoire, mais il peut être un complément intéressant. Le jeu vidéo peut offrir une perspective nouvelle et immersive sur l’histoire, et peut aider à stimuler l’intérêt pour cette matière. C’est ce qu’Ubisoft, avec la série Assassin’s Creed, a réussi à faire : transformer le jeu vidéo en une véritable machine à voyager dans le temps.

"Discovery Tour" : Une manière interactive d’apprendre l’histoire

Après avoir reconnu le potentiel pédagogique de Assassin’s Creed, Ubisoft a lancé le mode "Discovery Tour". Ce mode permet aux joueurs de se promener librement dans le monde du jeu sans être interrompus par des combats ou des missions, tout en apprenant l’histoire à travers une série de visites guidées.

Le Discovery Tour transforme l’expérience de Assassin’s Creed en un véritable musée interactif. Les joueurs peuvent explorer des lieux tels que l’Egypte antique ou l’Empire romain, et rencontrer des personnages historiques. Des commentaires historiques sont fournis tout au long de ces visites, offrant un aperçu détaillé de la vie quotidienne, des traditions et des événements majeurs de ces périodes.

Ce qui est remarquable avec le Discovery Tour, c’est qu’il a fait l’objet d’un travail approfondi de la part des équipes d’Ubisoft. De la même manière que pour le jeu principal, des historiens ont été consultés pour s’assurer de l’exactitude des informations fournies. Joly Lavoie, par exemple, a apporté son expertise sur l’histoire de la France pour Assassin’s Creed Unity.

L’apport de la pensée historienne dans les jeux vidéo

Avec l’introduction de jeux tels que Assassin’s Creed dans l’enseignement de l’histoire, la pensée historienne peut être encouragée de manière innovante. Les jeux vidéo, par leur nature interactive, peuvent aider à développer la capacité de réflexion critique des élèves.

En effet, en jouant à Assassin’s Creed, les joueurs sont invités à se questionner sur les événements qu’ils rencontrent, à analyser les différentes perspectives et à comparer la représentation du jeu avec ce qu’ils ont appris en classe d’histoire. Cela peut aider à stimuler leur curiosité et à renforcer leur compréhension de l’histoire.

De plus, contrairement aux films historiques, les jeux vidéo permettent une immersion active. Au lieu d’être un simple spectateur, le joueur est acteur de l’histoire. Cela favorise une connexion plus profonde et personnelle avec le contenu historique.

Cependant, comme l’ont souligné plusieurs experts tels que Ethier Lefrançois de l’École Branchée, il est important de rappeler que malgré leur réalisme, ces jeux restent des œuvres de fiction. Comme pour tout autre média, un usage éducatif de Assassin’s Creed doit être accompagné d’un accompagnement critique et d’un éclairage pédagogique.

Une nouvelle voie pour l’apprentissage de l’histoire

En définitive, Assassin’s Creed et les jeux vidéo en général peuvent offrir une nouvelle méthode pour apprendre l’histoire. Ils permettent un apprentissage ludique et interactif qui peut compléter l’enseignement traditionnel.

Ubisoft a fait un travail remarquable pour allier divertissement et éducation dans ses jeux Assassin’s Creed. Grâce à ses équipes dédiées et à la collaboration avec des experts historiques, le studio a réussi à créer des mondes réalistes et immersifs qui permettent aux joueurs d’apprendre l’histoire d’une manière nouvelle et passionnante.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que ces jeux ne peuvent pas remplacer un enseignement formel de l’histoire. Ils sont un complément, un outil qui peut aider à susciter l’intérêt pour l’histoire et à renforcer la compréhension des élèves.

Enfin, nous espérons voir plus de jeux vidéo historiques à l’avenir. Avec les progrès technologiques, le potentiel pour des expériences d’apprentissage encore plus immersives et précises est immense. Qui sait, peut-être qu’un jour, nous verrons des cours d’histoire entièrement basés sur des jeux vidéo.